Crush mode : Ce qui était tendance dans les 80’s et qui revient aujourd’hui

80’s, 90’s et puis boum, retour aux seventies, la mode semble de plus en plus nostalgique aux décennies passées. Focus donc sur les grandes tendances des 80’s qu’on retrouve aujourd’hui avec, toutefois, un brin de modernité.

Cet article pourrait vous intéresser : Les tendances de la rentrée 2018

Le legging

Autre le fait qu’il nous permette de nous affaler sur le canapé pour binge-watcher tout le week-end, le legging s’enfile comme une seconde peau et complète une robe courte/robe chemise. Il peut aussi se porter avec un crop-top et un blouson oversized à la manière du clan Jenner/Kardashian. Mais contrairement aux 80’s, pour sortir, on choisit un modèle plutôt sobre (noir) ou la version jegging qui est la contraction de jean et de legging. Confortable, easy to wear et disponible partout, le legging est passé du statut de « fashion faux pas » à celui de it-pièce, tout en se déclinant en plusieurs matières.

Le bling-bling

Qu’on retrouve sous toutes ses coutures ! Mais à la rédac’, on a zappé l’option bottines pailletées pour se focaliser sur les accessoires bling et plus particulièrement, sur les boucles/mono-boucles qui font partie de l’arsenal de la fashionista des eighties. Et le meilleur moyen d’illustrer tout cela, c’est de se ruer sur le clip de Madonna « Material Girl ». Frissons « glitter » garantis.

L’oversize

Qu’on arbore à la manière de Thierry Mugler avec des vestes de working girl XXL, à grosses épaulettes et à imprimé tartan. Pour porter sans fausses notes cette pièce phare des 80’s, rien de tel que de la corréler à un outfit basique du style t-shirt/jean/basket, afin de faire ressortir le potentiel « fashion » de ladite veste. L’essayer, c’est l’adopter.

 

Les couleurs flashy

Et aux frontières du kitsch qui, si on apprend à bien en user, ne nous feraient surtout pas ressembler à la sorcière Winifred Sanderson –si, vous la connaissez pardi et vous ne voudriez en aucun cas lui ressembler, sauf, le soir d’Halloween- bref, le kitsch, c’est quoi ? C’est ce qu’on appelle communément « mauvais goût ». Toutefois, par petites touches, le kitsch peut devenir ultra-désirable et réveiller une tenue commune en trois fois rien. La preuve ? En mélangeant des couleurs improbables –le rouge et le rose fuchsia- ou encore, en « princifiant » sa tenue avec une touche de violet, c’est-à-dire, à la manière de Prince. Mais rappelez-vous que le but de toute historiette mode, c’est d’être lookée comme une fille des 80’s moderne et non pas comme David Bowie, dans sa période Ziggy. Ok ?

Le néo-romantique

Avec qui a flirté Vivienne Westwood au début des années 80 et qui consistait à sortir comme les Précieuses du XVIIème siècle ! On zappe donc l’option « grandiloquence vestimentaire » pour s’orienter vers un romantisme soft, incarné par des petites robes légères, fleuries et très souvent mi-longues. On peut associer cette pièce avec des bottines, des baskets blanches et même des Dr Martens, c’est à vous de choisir votre camp.

Passion denim

Le denim ! voici une matière atemporelle qui se marie à toutes les sauces. Aujourd’hui, on adopte le look 100% denim avec des pièces bleach, patchworkées, bi-couleurs bref, on se fait plaisir en mélangeant les matières, les couleurs et surtout, en contrastant entre oversize et pièces plus étriquées. On n’oubliera pas de s’atteler à la technique du Do it Yourself –fais-le toi-même- afin de customiser et de rendre unique ses petites pièces en denim.

Vous l’avez compris : le but de cette machine à remonter le temps très mode est d’avoir sa propre patte tout en s’inspirant des années Duran Duran. Et surtout, ne cherchez pas à ressembler à quelqu’un : inspirez-vous des icônes de la décennie des 80’s pour twister votre style.

via GIPHY