Tendance what ze fuque : Le retour de la cagoule ?

 nos goûts musicaux laissaient à désirer puisqu’on fredonnait cet air des Fatal Bazooka, à un détail près : on refusait de s’afficher avec ladite cagoule. Aujourd’hui, si en matière de musique, les Fatale Bazooka n’ont plus aucun effet sur nos tympans, leur « cagoule » vient d’être adoubée par la fashionsphère, tout en nous refilant, au passage, une indigestion.

Cet article pourrait vous intéresser : Gucci Gang, kézako ?

Checking invoices vibes Via @chiaranonino #checkinginvoices

Une publication partagée par Checking Invoices (@checking_invoices) le

La mode se démode, vraiment ?

Le vilain petit canard de notre placard a eu une place de choix au sein de l’armée Gucci mais aussi chez des maisons un tantinet plus conventionnelles comme Dior, Calvin Klein et Marine Serre. De quoi mettre les fashionistas en émois, face à leurs maîtres. Mais au-delà de son côté « seriously ? », complètement impraticable et folichon, la cagoule est emprunte d’engagement et de militantisme. En témoignent les figures de proue du féminisme russe, les PussyRiot ainsi que certaines Femen. Après, on ne vous garantit pas qu’on irait loin avec cette cagoule, aussi « mignonne » soit-elle.

https://www.instagram.com/p/BmwD7tVCe5P/?taken-by=waltervanbeirendonckofficial

Rendez-vous dans les boutiques de Fast Fashion pour s’adonner à un shopping ovniesque histoire de shopper le bouclier anti-oreilles-gelées-de-la-saison : ze cagoule !