La TO-DO list des Célibataires parfaites

Héritière de Bridget Jones mais sans le souci de se caser parce que franchement, enchaîner les rencarts sans prise de tête, oublier de se démaquiller, se transformer en ogresse après le taffe en faisant une razzia sur les donuts entamés la veille c’est typically fille pas casée (donc pas saoulée par un spécimen du sexe opposé). Sinon mes FF, voilà pourquoi on est so lucky d’être célibataires avec cette vie parfaite!

À 25 ans ou même à quarante ans (tousse); parce qu’on est célibataires on peut faire:

Claquer son fric en une semaine:

Voire en une journée et sans se soucier du cadeau à offrir à jules pour son anniversaire, sa promotion, sa première semaine de régime sans craquage voire: pour ses capacités d’étalon ! Bref, rien n’était trop beau pour jules (ou l’ex connard); mais aujourd’hui, place à l’ère de la connasse parfaite pardon de la célibataire parfaite; philanthrope envers sa petit personne et prosaïquement égoïste. Donc oui: on claque son fric uniquement en fringues et en mojitos.

via GIPHY

Prolonger sa soirée cocooning/hugge:

Ne vous en faites pas les ladies: hugge c’est du cocooning modernisé (ouais, il y a un jargon bien spécifique à la anti-plouc sphère). La bonne nouvelle c’est que quand il n’y a pas de rôdeur/râleur/procrastinateur dans les parages,on peut squatter sur le canap’ en combi’ licorne, devant notre série préférée du moment et qui est en l’occurrence Santa Clarita Diet tout en se contrefoutant des régimes : la tisane sera remplacée par un « breuvage » un peu plus gore/les légumes par des frites (on reste -techniquement- dans l’isotopie des légumes mais avec un peu plus de fun et …de cellulite) et voilà une soirée parfaite, cosy, en compagnie d’une boule de poil…un chat ! Non non, je ne fantasme pas sur la barbe d’un hipster quelconque puisque j’assume mon célibat !

via GIPHY

Cet article pourrait vous intéresser : Spécial célibataire : comment séduire un homme pour la Saint-Valentin selon son signe astrologique !

Narguer le « boulot-dodo-métro » de sa BBF qui vient de s’engager:

Bye bye papillonnages et soirées très arrosées ma chérie; parce que contrairement à MOI, tu devrais rentrer chez toi et passer une énième soirée à essayez de raviver cette flamme qui chancelle après un an de passion post-mariage. Pendant ce temps, votre Brune Patate, célibataire endurcie, serait déjà à son XX mojitos de la soirée; à se déhancher sur Single Lady de Beyoncé avant de finir (non pas la tête dans les chiottes) mais les bras tendrement enlacés autour de… comment il s’appelle déjà ? Bref, c’est le « mojito/tango/pécho » les girls !

via GIPHY

Se consacrer ENTIÈREMENT à ses copines :

En élargissant ses horizons de « philanthropie » ? Evidemment, je parle des copines CÉLIBATAIRES donc nos amies d’aventures ou ces picaros « mondaines »; qui nous suivraient jusqu’en boîte sans se soucier d’un bébé qui chiale ou d’un mari un peu trop jaloux ou pire encore, d’une belle-mère toujours aux aguets ! Et oui, quand on est célibataire, on prend le soin de ne pas mélanger ses copines casées férues de diabolo menthe avec ses bloody Mary addict ! Et oui, c’est une base qu’il faut respecter au nom de l’amitié, concept sacro-saint par essence.

via GIPHY

Télécharger Tinder et papillonner en mode 2.0:

Oui parce que des fois on a juste envie de se pomponner, de mettre ses Jimmy Choo et de sortir voir un spécimen de sexe masculin histoire de se changer les idées. Pourquoi ? Parce que ragoter, toute la semaine, avec M**** et L**** peut nuire à vos capacités intellectuelles; donc il faut remédier à tout cela en élaborant des stratagèmes dignes de la CIA, en essayant de transformer par exemple un « coup » (complétez la suite) en un mec accro. Oui c’est un peu du friends with benefits et alors ? On est belles, on est jeunes, on est indépendantes et fraîchement diplômées; autant donc profiter de la vie (avant d’avoir la peau fripée). Voilà, on s’octroie une récréation de temps en temps, en souvenir du bon vieux temps !

via GIPHY

Cet article pourrait vous intéresser : Guide de survie pour célibataires à la Saint Valentin

Bon après, le célibat c’est l’extase : on carbure à cent à l’heure, on brise des cœurs euh… Rectification: on venge notre Ego; on se la joue loove (looseuse mais pas loveuse donc intègre !), on flirte sans culpabiliser mais le bémol c’est qu’on est un peu maso et que de temps en temps, on a envie d’être saoulée par un mec. Après, on n’a surtout pas envie de choper une cirrhose à trente balais ! Voilà mes FF, quand on est célibataires c’est bien; mais avoir un psy gratos à domicile c’est pas mal aussi donc… à vous de trancher !