Top 6 des défilés de la Fashion week Paris Haute Couture Automne Hiver 2014/2015!

Le 6 Juillet a sonné l’ouverture officielle de la saison des fashion week Haute Couture Automne Hiver 2014/2015, comme à son usage c’est Paris qui lance le bal avec une composition éclectique de créateurs et de tendances qu’on est impatientes de retrouver chez le Zara du coin.

1-  Sans plus attendre on vous décrypte les six défilés de la Fashion week Paris qui ont marqué le Caroussel du Louvre cette année. Chez Dior les époques, les influences et les proportions se mélangent, une inspiration Marie-Antoinette exploité par Raf Simons pour sonner le renouveau de la marque. LA power girl ressort son long manteau, sa cape et même sa veste en laine en lui associant un look des plus sobres, mais la femme Dior endosse son identité fragile avec des robes délicates ornées de broderies.

dior-haute-couture-2014

2- La tendance working girl est explorée en toute douceur chez Bouchra Jarrar cette valeur montante de la scène haute couture, avec un mix-and-match intelligent presque improbable des matières et des imprimés avec un accent porté sur la construction des pièces pour donner un coté très “Power” à la femme moderne.

Bouchra-Jarrar-haute-couture-2014

3- Karl Lagerfeld fait le plein de spiritualisme, la femme Chanel est mi-ange mi-démon on voit une fibre de béton finement tissée que l’on décline dans toutes les couleurs cela va du corsage aux robes construites à la perfection parsemés de petites paillettes brillantes. Une vraie révolution tant dans les matières que dans les coupes, la femme se réinvente dans un attelage des plus audacieux tout en étant parfaitement simple et discrète sans pour autant oublier le petit coté provoc qu’on retrouve en clôture du défilé avec une mariée enceinte de blanc vêtue avec sa longue traîne incrustée de dorures.

chanel-haute-couture-2014

4- Giambattista Valli et sa Dolce Vita moderne, on reconnaît les silhouettes négligemment chics de l’après-guerre, la femme Valli naturellement audacieuse et féminine, elle ose les sequins et les rayures sur une jupe crayon intemporelle. On remet le turban au goût du jour avec une jupe midi aux ornements floraux. La silhouette hyper féminine est tantôt fluide, tantôt imposante mais tout en douceur, une vraie explosion de féminité.

Giambattista Valli -haute-couture-2014

5-  Gaultier, l’enfant terrible de la mode explore son coté obscure et nous sort une collection qui pourrait plaire à la fiancé du conte Dracula avec des étoffes de velours, du cuir, de la transparence, des imprimés criards. On y va du sportswear au robes de bal avec en clôt du spectacle Conchita Wurst en mariée So Gaultier.

jean-paul-gaultier-haute-couture-2014

6- Le romantisme est à son apogée sous l’oeil très fin du duo à la tête de la maison Valentino, des allures de jeunes filles aristocrates toutes en douceur. On retrouve une forte inspiration de la renaissance avec des tapisseries, des tailles empires et des silhouettes très fluides.

valentino-haute-couture-2014

La femme androgyne baroudeuse de la saison printemps/été laisse place à l’ultra-féminisme des collections automne/hiver 2014/2015, n’attendez plus 🙂 sortez la Audrey Hepburn qui sommeille en vous!