La transpiration : Un soulagement pour le corps ou un souci inévitable ?

© antitranspirationexcessive.com

Bien que nous ayons tous du mal à la supporter, la transpiration est un phénomène naturel auquel on ne peut échapper. Produite à partir de l’eau de notre organisme, la sueur est acheminée en vapeur pour hydrater et rafraîchir les pores. Elle se transforme en eau lors du dérèglement du mécanisme avec une activité physique intense, le stress ou la chaleur.

La transpiration survient, lorsque la température corporelle augmente, pour permettre au corps de se refroidir et revenir à une température moyenne de 37°C.

En principe, elle est inodore mais certaines bactéries à fleur de peau peuvent entraîner une odeur généralement gênante ou désagréable pour nous et pour les autres.

Autre souci, les gouttes de sueur qui coulent sur le visage dès que la température augmente, ou pire encore, les vilaines auréoles qui apparaissent sous les bras notamment les tâches blanches sur notre petite robe noire préférée.

via GIPHY

Excessive, la transpiration peut devenir un sérieux «tue l’amour» ou un problème qui nous empoisonne la vie et face auquel tout combat serait perdu d’avance.

L’hyperhidrose, ou l’hyper transpiration, est une production excessive de sueur générale ou localisée. Habituellement elle touche les aisselles, les pieds, les mains et parfois le visage.

La transpiration excessive fragilise la peau qui se retrouve mise à de rudes épreuves, en particulier celle des aisselles avec l’épilation fréquente. D’ailleurs, 47 % des femmes souffrent d’une grande sensibilité sur cette zone.

Cet article pourrait vous intéresser : Le bicarbonate de soude fait des miracles pour votre beauté !

Bien que la nature fera en sorte que le phénomène de la transpiration persiste encore et encore….cela peut être atténué et nous aider à nous sentir plus à l’aie , avec juste quelques astuces à suivre :

– Surveiller son alimentation :

via GIPHY

Eviter caféine, piment et alcool. La caféine active les glandes sudoripares, les aliments épicés activent la capsaicine et lors de la consommation de l’alcool les vaisseaux sanguins se dilatent et la température du corps augmente, d’où on transpire plus.

Faire attention à son hygiène :

via GIPHY

Sans les poils le déodorant agit plus efficacement sur la peau et la transpiration s’évapore plus rapidement. En outre, les douches répétitives sont certainement indispensables.

Opter pour le coton :

via GIPHY

Eviter les vêtements en polyester car ils empêchent l’évaporation de la sueur.

Eviter le stress :

via GIPHY

Si l’eau et le sel sont les principaux composants de la transpiration due à la chaleur, celle provoquée par le stress, la peur ou l’anxiété contient des substances grasses et des protéines en interaction avec les bactéries vivant sur la peau, ce qui provoque les mauvaises odeurs.

– Bien choisir son déodorant :

via GIPHY

Les déodorants avec alcool dessèchent la peau. Les spécialistes recommandent, en outre, de ne pas dépasser une concentration de 0,6% d’aluminium pur dans un déodorant et conseillent d’éviter son utilisation sur une peau fragilisée, ce qui est souvent le cas suite à l’épilation. Cancer du sein, irritations du système nerveux et des os et anémie… ont été liés à l’exposition à ce métal.