Un Parkour pas comme les autres en Tunisie !

Non, ce n’est pas une faute de frappe, c’est bien « Parkour » ! Ca ne vous dit rien ? Et si je vous disais Yamakasi ? Eh bien oui, le titre aurait pu être l’aventure d’un Yamakasi en Tunisie ! On vous en dit plus tout de suite !

un-parkour-sans-faute-yamakasi-Malik-Diouf-tunisie-05

Tout d’abord, un petit cours d’histoire : à la fin des années 80, début 90, un groupe d’adolescents se passionne pour les jeux d’agilité et de force et commence à s’entraîner autour d’Evry et de Lisses (France). Plus tard (en 1997), 9 se distinguent, les Yamakasi sont nés, et avec eux un nouveau sport ; le Parkour !

un-parkour-sans-faute-yamakasi-Malik-Diouf-tunisie-02

Aussi connu sous l’appellation art du déplacement, le Parkour est un sport avant tout basé sur la capacité de se mouvoir efficacement dans un environnement urbain ou naturel, avec une préférence pour les voies en dehors des passages préétablis. Ainsi, les éléments du milieu se transforment en obstacles à franchir par le saut, l’escalade, l’agilité et la course. Il demande de fait un entrainement long et patient pour arriver à une certaine maitrise de soi. Cette liberté de mouvement ainsi acquise amène une grande créativité et liberté.  Ce sont là des clés qui offrent la possibilité de découvrir et de faire découvrir un espace différemment.

un-parkour-sans-faute-yamakasi-Malik-Diouf-tunisie-03

C’est ce qui a amené Malik Diouf, co-fondateur du parkour (l’un des 9 Yamakasi) et acteur (Yamakasi : les samouraïs des temps modernes, 2001 / les fils du vent, 2004)  sous nos cieux !

un-parkour-sans-faute-yamakasi-Malik-Diouf-tunisie-04

 

En effet, il a été l’invité de l’Office National du Tourisme Tunisien (ONTT) au cours du mois de novembre 2015, dans le cadre d’un projet de promotion de nos paysages. Cet artiste français de 38 ans, accompagné de son équipe, a eu l’occasion de pratiquer son art sur tout le territoire tunisien du village de Sidi Bou Saïd à la médina de Tozeur, en passant par les Thermes d’Antonin et la Kasbah d’El Kef, sans oublier le fameux site de Stars Wars (Ong Jmel, Nefta).

C’était un parcours bien choisi, englobant merveilleusement la multiplicité et la beauté de nos paysages naturels, architecturaux et culturels.

Cette expérience exceptionnelle  offrira certainement un regard nouveau sur notre beau pays, celui de ces artistes  qui explorent les lieux à leur manière détournée et dynamique.

Nous avons hâte de découvrir le résultat !

L’œuvre sera mise le 22 décembre 2015 à travers la chaîne Youtube et les réseaux sociaux de la page officielle de l’Office National du tourisme Tunisien : Discover Tunisia.