Choses à savoir avant de partir en vacances en groupe

Partir en vacances avec un groupe d’amis c’est fous rires et bons souvenirs garantis. C’est plus facile de faire les quatre cents coups lorsqu’on est plusieurs que lorsqu’on est seul. Dans un groupe on laisse libre cours à la folie et à l’imagination, on s’encourage mutuellement à faire plus d’activités et de profiter des vacances. Ça, c’est l’image qu’on a de ce genre de vacances, mais la réalité est un peu plus différente. J’ai tenté l’expérience une fois, et ça c’est un peu mal fini, beaucoup de choses ont mal tourné, il y a eu des accrocs, des malentendus, mais j’ai beaucoup appris en ce qui concerne cette situation, et je partage avec vous les sagesses millénaires que j’ai acquis pendant mon périple.   

Cet article pourrait vous intéresser : Fashion trip : Comment voyager stylée l’air de rien ?

Les attentes :

Comment planifier (et ce qu'il faut emballer) pour votre voyage à New York (une paire et une pièce de rechange)

Après avoir choisi votre destination, il faut vous mettre d’accord sur ce que vous voulez faire pendant ces vacances : alors que certains veulent profiter au maximum du pays, de la culture, des musées etc…d’autres d’entre vous pensent seulement à faire la fête jusqu’au matin et lézarder le reste de la journée. Alors mettez vous d’accord dès le début, et sachez aussi que vous n’êtes pas toujours obligés de tout faire ensemble, n’obligez pas les fêtards qui se lèvent l’après-midi à se lever de bonne heure pour faire une activité qui les intéresse moyennement. Trouvez un compromis, par exemple, l’après-midi c’est activité libre pour chacun, et le soir c’est diner/fête ensemble.

L’argent :

Remplacer > Allusion

Il faut vous assurer que vous avez tous la même approche en ce qui concerne l’argent et les dépenses. Vous pouvez vous retrouver avec certains amis très dépensiers alors que d’autres dans le même groupe ont un budget serré. Ou bien des amis un peu avares, qui comptent chaque millime qu’ils dépensent et viennent miner l’ambiance, en refusant de participer à une sortie ou aller à un diner sous prétexte que c’est des dépenses inutiles. C’est pour cela qu’il est préférable que vous partiez en vacances avec des amis qui partagent les mêmes valeurs que vous en ce qui concerne l’argent. Sinon, vous devriez vous mettre d’accord ensemble dès le début, planifier le budget jusqu’au dernier centime, pour que tous sachent à quoi s’en tenir niveau dépenses

La bonne entente :

Avant de planifier vos vacances avec un groupe, vérifiez que dans ce groupe il n’y a pas des amis qui sont en froid. Si tel et tel ami se sont disputés et ne se supportent pas. Si vous ne vous entendez pas du tout avec le mari ou la femme de votre meilleur/e ami/e etc… pas la peine de les inviter. Les vacances c’est fait pour décompresser, et ce genre de situations sont une source de négativité, et vous vous trouverez à essayer de réconcilier les deux parties ou bien à gérer les conflits. Et ça finit par créer une situation infernale ou des disputes risquent d’éclater à tout moment. Un très mauvais plan pour des vacances !

Un peu de temps en solo :

Tout le monde a besoin d’un peu de temps pour soi (encore plus pour un introverti). Et même si vous êtes un groupe vous n’êtes pas toujours obligés d’êtres ensemble 24/24, puisque des fois ça fatigue. Octroyez-vous un moment en solo, une petite heure à lire un bouquin ou une autre activité qui vous déstresse et vous remets d’aplombs pour le reste des activités que vous voulez faire.

Ce qu’il ne faut pas oublier :

La clé pour que vos vacances réussissent et que votre amitié ne paies pas les frais de malentendus, c’est qu’il faut savoir communiquer, et ne pas s’emporter pour un rien.

group travel looking at map

Si vous partez en couple, ne soyez pas le couple chiant qui se dispute tout le temps et mets tout le monde mal à l’aise, garder vos disputes et crises de jalousie pour quand vous rentrez

L’ami stressé et maniaque, il y en a dans tous les groupes (si vous ne savez pas qui c’est, c’est probablement vous) ne vous y frottez pas trop, laissez le faire, essayez d’ignorer ces plaintes répétitives. Il n y a pas d’autres solutions pour garder la paix

Ne draguez pas le/a petit/e ami/e de votre ami/e, c’est une règle d’or, vous ne le faites pas au cours de l’année, pas la peine de le faire sous prétexte que c’est des vacances.