Voix Vives : Un festival qui hausse poétiquement le ton

Sidi BouSaid accueillera, les 22 et 23 mai 2015,la seconde édition du Festival de la poésie Voix Vives sous le slogan de « Voix Libres, de Méditerranée en Méditerranée ».

 

Deux journées consacrées rien qu’aux belles lettres et poésie contemporaine qui regroupentplus d’une trentaine de poètes et d’artistes venus des deux rives de la Méditerranée.

voix-vives-festival-tunisie-sidibousaid-03

 

La caractéristique principale de ce festival et son originalité proviennent du fait qu’il soit itinérant. Il est vrai qu’il est né à Sète, ville française natale de Paul Valéry et de Georges Brassens, où justement le festival s’organise depuis 18 ans. Cependant, cette année il prendra le départ de Sidi Bou Said, puis ira à la rencontre des amateurs de l’acrostiche et de la versification, les 13 et 14 juin, à Gênes, en Italie, reviendra à Sète, du 24 juillet au 1er août, et posera définitivement ses valises, du 3 au 5 septembre, à Tolède, en Espagne.

 

voix-vives-festival-tunisie-sidibousaid-06voix-vives-festival-tunisie-sidibousaid-07

 

Pour son escale tunisienne, Voix Vives se tiendra entre autres à EnnejmaEzzahra, au Patio de la Mairie de Sidi Bousaid, au Musée de Sidi Bou Saïd, aux galeries du Violon bleu et Ali Gorgi, aux jardins ou places publics, Café des Nattes et la terrasse du Café Amor.Au total 25 manifestations sont programmées dont, cela va de soi, des lectures poétiques et musicales, des performances artistiques, la narration de contes pour enfants et adultes ainsi que nombreuses rencontres avec les citoyens avec comme objectif, rendre la poésie accessible au large public, d’autant que l’accès est gratuit. Pour cette édition, la Tunisie sera représentée par une pléiade de poètes et poétesses de la hauteur d’Adam Fethi, Slah Ben Ayed, Hassine Kahouaji, Moëz Majed, Amina Azouz et Elodia Turki.

 

voix-vives-festival-tunisie-sidibousaid-04voix-vives-festival-tunisie-sidibousaid-02

 

D’autres brillants poètes du pourtour méditerranéen seront parmi nous. Ils sont issus de l’Égypte, l’Espagne, la France, la Grèce, l’Italie, le Liban, le Maroc, la Palestine, le Portugal, la Serbie, la Syrieavecuninvité exceptionnel du Chili, alias Luis Mizon.

Et parce que l’ambiance s’y prête exceptionnellement au village atypique de Sidi Bou, un cadre très lyrique sera mis en place pour attrouper ensemble poètes, musiciens, chanteurs, performeurs, conteurs et comédiens, somme toute, artistes de toute sorte et de provenance diverses qui manifesteront chacun sa lecture et sa vision de la poésie.

 

voix-vives-festival-tunisie-sidibousaid-05

 

L’association Libre Culture qui a créé cette conception défend l’idée que la poésie méditerranéenne contemporaine doit être une véritable passerelle entre les cultures et les peuples, et franchement, c’est pas nous qui prétendront le contraire. Que la fête commence, et que les « Voix libres » haussent le ton, poétiquement !