Zara: Une collection capsule so sweet « fashion » child !

Après les casquettes Rolling Stones (mais pas que) et le fameux blouson Kiss très kinderwhore, c’est bel et bien le groupe Guns N’Roses  « le plus dangereux » de la planète Rock qui a envahi les rayons de l’enseigne ibérique Zara. Surchemise déchirée, bouts de tissu kaki qui pendouillent dans le dos pour un effet after « party rock », mini-jupe asymétrique, destroy pour fêtarde endurcie, bermuda « bad girl » sans oublier le short taille haute à l’effigie du groupe, rien n’a été laissé au hasard pour cette collection capsule mi-trash mi-mirifique. La pièce la plus soft ?

C’est sans conteste ce jean taille haute, délavé auquel on ajoutera un simple t-shirt blanc -ou crop top- avant de parfaire le tout avec un perfecto clouté ou mieux encore, un blouson XXL en « lambeaux ». La mode s’encanaille encore une fois? Elle deviendrait plutôt sulfureuse à l’image d’un groupe iconique qui nous prouve à coups de fringues cousues pour mieux être décousues que c’est so easy to be « anti-fashion ». On revendique sa rébellion et on chausse ces lunettes blanches alien-chic, histoire de se la jouer comme Axl, après un lendemain de cuite.

Une collection  Zara retraçant en quelques pièces l’histoire d’un groupe légendaire qui a -scandaleusement- jalonné les 80’s/90’s.